Accueil > Bien dans mes jambes > Gommer mes taches

Gommer mes taches

Traitement des taches cutanées


Parfois, même si les varices et varicosités ont disparu, les jambes ne sont pas nettes.
Les taches cutanées peuvent représenter une disgrâce pour laquelle il existe des solutions thérapeutiques.


Les taches rubis et les angiomes stellaires


Il s’agit de taches rouges de petite taille, soit parfaitement circonscrites, soit en étoile. Elles peuvent siéger sur tout le corps. Après avoir établi un diagnostic exact de la lésion, le traitement est simple. Nous utilisons le laser 1064 nm ou 532 nm.

En fait, le choix technique se fera en fonction de la taille des lésions, de la qualité des tissus environnants, de la pigmentation spontanée de la peau (tendance à tacher) et de la profondeur des vaisseaux cible.

 

Durée de la séance

Chaque séance dure environ 15 à 20 minutes. La première est consacrée à l’évaluation des paramètres de traitement. Chaque impact peut produire une petite brûlure de courte durée. Le nombre de séances est en général réduit (2 à 3 séances).

Les suites sont simples : croûtes et parfois pigmentations en regard qui peuvent durer plusieurs semaines.
Pour ces troubles esthétiques, il n'y a pas de remboursement par la Sécurité Sociale.


Taches brunes et lentigo solaire


Toutes les techniques visant à traiter les varices peuvent malheureusement laisser des taches sur la peau.
Autant dire que remplacer une varice par une pigmentation n’est pas satisfaisant.
Il faut donc savoir parfaitement connaitre et maitriser le problème qui survient toujours sur des peaux à risque (pigmentation spontanée).
Les autres taches surviennent sur les zones qui ont été largement exposées au soleil. Un diagnostic précis doit être établi avant traitement afin d’écarter d’autres pathologies. Sur les jambes, le traitement ne sera possible que sous certaines conditions (insuffisance veineuse maitrisée, certaines zones proscrites, uniquement chez les sujets à peau claire).
Nous utiliserons dans ces cas le LASER 755 nm Q S. Le protocole est le même que pour les taches rubis. Parfois, certaines pigmentations nécessitent plus d’attention. Nous y associerons des peelings chimiques (acide trichloracétique ou kogique) et des traitements locaux à type de dermabrasion.